290111

stars of cctv

Bordel, si t'avais écouté. Claquer, ça tu sais. Genre ça t'aurait sauvé. Au final, c'est toujours toi contre toi. Mais dans le brouillard, t'as préféré y croire. Un instant que t'as laissé aller, tu sais même plus pourquoi. Chiale connasse, il te reste plus que ça. Dans le doute, au moins, laisse pas ça. Tu t'en cognes de toute cette rage. C'est pas pour rien si ça te vient. Ce vieux truc au creux du bide qui t'arrache les tripes. Ce vieux truc que tu connais par coeur mais qu'a pas décidé de partir. C'est tellement rien mais t'es... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:40 PM - - Permalien [#]

290111

my dreams are made of hollywood freaks

De la came à claquer dans les gueules démontés. De la vie qui se casse et qu'on laisse glisser. Comme si y avait que ça à attendre. Les apparences en vrac qui te foutent sur le carreau. T'as beau dire que t'avais rien demandé, y a du le mochard qui s'est quand même ramené. Le silence en pagaille qu'a fini par ouvrir le clapet. Sans quoi t'aurais continué ta route sans te retourner. Y avait ce truc auquel tu croyais. Ce truc qui brillait si fort stylé or plaqué. Genre c'était rien que pour toi après toutes ses années. Rien que du... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:34 PM - - Permalien [#]
290111

less than zero

I admit there's an element of brutality in all my work - it's part of the truth about human existence I always want to explore - but the last thing I'm trying to do is put on some kind of freak show, inviting people to get off on other people's pain and humiliation.-TODD SOLONDZ-
Posté par rockchix à 12:25 PM - - Permalien [#]
290111

moment of weakness

A la base, t'avais le choix. Rester terrée chez toi, à t'abrutir devant un énième teen movie ou te déterrer de ton canapé et aller à cette soirée. Au final, t'as passé le plus clair de ton temps sur la balançoire, un verre à la main. Le khôl qui te coulait le long des joues, emmitouflée dans un manteau qu'on va qualifier de vintage parce que ça donne plus de gueule (mais c'est juste qu'il est vieux, quoi). T'évites de parler aux autres et tu te contentes de crever de froid en silence, peut-être même de crever tout court, va... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:30 AM - - Permalien [#]
051110

time honoured tradition

Enorme problème de concentration, là. Je sais pas si c'est à cause de la musique qui gueule pour un rien ou si c'est juste mon esprit embrumé qui a décidé de se faire la malle. J'abrège mes souffrances en claquant une cigarette sur le coin des lèvres tandis que je me mets à taper frénétiquement sur le clavier. Ca fait quatre heures que j'écris un peu pour que dalle. Dans le genre des lignes que je ne lirai sans doute jamais. Je suis passablement vidée, peut-être même un peu conne. Genre parole d'alcolo, j'avais juré qu'on m'y... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:01 AM - - Permalien [#]
041110

just like heaven

J'aime bien tes yeux posés sur moi dès que je suis là. Cette lueur que tu as seulement quand je te parle. J'aime bien ce sourire doux que tu dessines lorsque je te fais rire avec une simple phrase piquée au hasard. T'agacer avec ma vulgarité même si je sais qu'au fond, elle ne te déplait pas tant que ça. J'aime bien te voir accélérer le pas dès que je suis dans les parages. Parce que tu me connais, tu as compris que je ne suis pas le genre de fille qui s'éternise. J'aime bien la manière que tu as de me tapoter sur l'épaule pour... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:15 PM - - Permalien [#]

031110

the book song

Things Other People AccomplishedWhen They Were Your Age # At age 23: John Singleton directed his first film, "Boyz 'N the Hood." T. S. Eliot wrote "The Love Song of J. Alfred Prufrock." John Keats wrote "Ode on a Grecian Urn," which ends with the lines, "'Beauty is truth, truth beauty,' - that is all / Ye know on earth, and all ye need to know. " English poet Jane Taylor wrote "Twinkle, twinkle, little star." Margaret Mead traveled to the South Seas as part of a "giant... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 02:15 AM - - Permalien [#]
031110

please could you stay awhile to share my grief ?

Une semaine que je veux chialer. Une semaine que ça reste coincée là, dans la gorge. Je ravale, amertume, et tranquille je sors une cigarette. Un peu absente, je m'allonge par terre et je regarde le plafond. J'écoute un vieux truc inaudible, genre l'enregistrement à l'arrache sur une vieille cassette audio. Je pense aux trucs que je voudrais lui dire mais qui ne viennent pas. Silence pesant, le seul truc que je gère à peu près convenablement. Je fais un rapide tour d'horizon sans vraiment me fixer. A voir ma gueule, on pourrait... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:07 AM - - Permalien [#]
101010

THIS TIME OF NIGHT

Hier aprèm, je monte chez Caro. J'arrive une heure en retard, ma veste sous le bras. Des fenêtres de chez elle on peut voir une jolie cour, celle du voisin, remplie de bric à brac et d'un chien à moitié aveugle qui slalome entre les nains de jardin. Je laisse traîner mon regard sur son étagère. une collection de livres en anglais, j'en connais pas le tiers. Caro, c'est un peu l'expatriée de service, la fille tellement hipster que même le plus hipster des mecs de Greenwich Village, il passe pour un gros connard. Elle ne m'appelle que... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:42 PM - - Permalien [#]
200810

love and beauty

Je dois ressembler à quelque chose comme une arme de destruction massive. Je dis ça, peut-être parce que lorsque je tourne sur moi-même, il n'y a que l'hécatombe qui me saute aux yeux. Pourtant j'essaie de bien faire, mais juste que parfois, les illusions doivent sans doute pas être assez fortes pour supporter tout ce bordel. C'est sans doute la raison pour laquelle dieu ou je sais pas trop comment faut l'appeler a crée les médocs. Pour qu'on laisse couler cinq minutes. Les doutes, les pleurs, la rage contenu. Tout ce qui déchire... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:47 AM - - Permalien [#]