120814

don't need to hide

Sa bite qu’il prenait pour un étendard lorsqu’elle se dressait dans le lit avec la vulgarité de ces gens qui croient distingué de mettre leur petit doigt en l’air en saisissant leur tasse de thé quand ils sont en visite chez une fausse duchesse à la peau fanée, flétrie, pourrie comme le parquet de leur boudoir fait de planches de cercueils exhumés après trois siècles de caveau. Je n’éprouve pas de haine envers lui. Je ne le connais pas. Il n’a qu’à s’exiler, mourir, garder la chambre. Il évitera le pire, et je me passe d’avoir à... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 02:58 PM - - Permalien [#]