IMG_6299

Dans le fond c'était pas pour rassurer mais t'avais plus que ça. La dégueule des beaux jours qui te cramait la bouche dès que tu crachais pas droit. T'en foutais plein les miches en claquant du talon à chacun de tes pas. Parce que quoi que tu faisais ça m'impressionnait pas. Et ça te bouffait de voir rien qu'une môme t'en ramener plein la tronche pour pas un rond. La tête qui se fracasse en cent sur l'asphalt brûlant et qui te fait crever alors que t'avais rien demandé. C'était crade sous tes doigts de minable à la ramasse et tu le savais. Pourtant t'as jamais baissé les yeux quand on regardait. Même que des fois, tu foutais des torgnoles à ceux qui t'aimaient. Et t'en chialais ton âme de toutes ces putes que tu baisais.

Un jour, t'es venu me voir en me demandant de te pardonner. Tu m'as dit des mots que j'avais pas entendu depuis une éternité. La tremblote dans la voix t'as pas fait comme si de rien n'était. Je suis restée là à contempler ta gueule que j'avais fini par détester. Celle qui avait voulu faire de moi ce que je n'étais pas. A m'en toquer le bide contre le carrelage froid. Parce que t'en clamsais dans le silence de n'être que toi.

archives: 30.06.07