tumblr_kuef7woBOD1qzh1cbo1_500

Nan mais vraiment, y a rien à faire. Dès que j'entends les premières notes de 11th dimension, je suis immédiatement projetée dans un décor digne du studio 54, à slalomer sur des patins à roulettes rouges, dans un mini short sequin doré et une veste de nylon bombée manches trois quart (genre veste d'un joueur de football american qui aurait vachement rétréci au lavage), des sunglasses qui te bouffent la moitié du visage, une coiffure très Farrah Fawcett et un sourire ultra bright, avec la petite étincelle qui fait pim (effets spéciaux de seconde zone pour une mauvaise pub colgate). Le tout au ralenti bien sûr.

Quand un artiste vous plonge à ce point dans le ringard, je pense qu'il faut fuir. Vite. Très vite.