tumblr_ks2gr3Pejz1qzbqvao1_500

Joyeux anniversaire à Katy Perry! Et à moi aussi, accessoirement. Même si 22 ans, ça me fait bader sévère. J'aime pas les anniversaires, alors je déprime avec du Trailer Trash Tracys ou du Warpaint. Je bouffe beaucoup de chocolat, ravale ma fierté par la même occasion. J'ai fait un putain de découpage dans ma vie, ou comment pas rater la en dix points assez précis. Super sérieuse, avec de la couleur, bien clair. Le genre de liste que tu fous dans un tiroir direct à la première embrouille mais, elle est là, attendant que je dégomme les promesses point par point, un peu fébrile.

Dehors il fait déjà noir et j'ai horreur de ça. Tellement je veux du soleil qui innonde la pièce, là, à cet instant précis. C'est que j'aime me plaindre, m'étouffer toujours un peu plus sous un flot de paroles sans fond ni forme. Tellement plus facile, tellement plus simple. Tellement récurrent, rassurant. Les surprises m'angoissent, me foutent le vertige. Pourtant, aujourd'hui, j'ai pas aboyé. Même que j'ai pris l'air, que j'ai souris à des gens. Je me suis arrêtée, j'ai parlé. Comme avant, comme à l'époque où on ne me regardait pas de travers. Peut-être que j'ai un peu chialé, mais alors discret. C'est qu'il faut bien finir par encaisser, et avec le sourire. Pendant longtemps, je comprenais pas ces personnes qui se cachaient derrière un visage pré-fabriqué. Une panoplie de masques, qu'on sortait quand c'était le moment opportun. Cet après-midi, j'ai été l'une d'entres elles. Et j'ai fini par m'oublier. Et je me demande, après tout ce temps, si c'était pas eux, qui avaient raison, finalement.