tumblr_kqiraiPMQE1qzj053o1_500

Aujourd'hui j'udpate que dalle. Enfin si, j'update quand même, mais sans updater. Juste que je viens de tomber sur cette photo là et que je pouvais pas me résoudre à la laisser pourrir dans mes dossiers.

C'est pas la joie, c'est chiant à crever. J'écoute Slowdive et j'ai l'impression que je vais mourir. Tellement pas motivé, j'ai pondu dix pages, là comme ça dans ta gueule et ça m'a tellement foutu à plat que toute la boîte de dafalgan y est passé. Genre j'ai forcément eu de la fièvre pour rentrer dans une transe pareil. J'ai relu le tout à l'instant, et j'ai chialé sans raison. Et là j'ai envie d'écrire vite et mal. Et je m'en fous si ça veut rien dire, je m'en fous si c'est pas certifié Larousse-Bescherelle-Grammaire 6e.C'est que j'ai décidé de tout boucler en trois jours (la mort, quoi) et j'ai même pas peur, bordel.

Et puis Maxine a regardé pour moi dans sa fausse boule de crystale achetée dix balles dans une boutique de merde à New York mais qu'il faut pas croire, elle a la classe internationale, qu'entre Pete et moi, ça allait le faire, surtout après la reconnaissance de mon bouquin comme oeuvre générationelle (d'où mon côté supra excessif de ce matin. J'assume). Maxine, I LOVE YOU même si je te conseille d'arrêter de jouer à la voyante après avoir descendu  trop de cocktails tue la mort. Mais ça m'a foutu de bonne humeur malgré tout. Merci.

Je retourne donc à ce connard de manuscrit. A dans trois jours, sauf si je claque avant.

BYE BYE BIRDIES.

slowdive . ballad of sister sue