1994markseliger05

Gregory Corso a toujours un peu été la cinquième roue du carrosse beat. C'est ce que je me répétais, inlassablement. Un peu pour me déculpabiliser vis à vis du gars. Genre posséder une biblio dans le registre generation lost sans la moindre trace du bonhomme. Longtemps, je l'avais considéré comme quantité négligeable, pas digne d'intérêt. Je sais pas pourquoi, je mets ça sur le coup de ma connerie latente, aucune raison potable. Pourtant il avait tout pour me plaire. Un sale dossier gros comme ça, où ça cause asile et taule entre autres. C'est le genre de trucs qui d'ordinaire, m'interpelle. Broyé, sombre, asphyxié. Décharge électrique  et coup de trique. C'est que dans son bide, c'est le bordel qui règne en maître. Donc j'ai cherché en ligne, quelques phrases au hasard après avoir écouté en boucle le dernier Sonic Youth et maintenant j'ai lu Bomb. Et je crois que je peux juste mourir...Enfin j'attends quand même d'avoir passé mon week end à Paris, parce que merde, faut pas déconner.

Khia en bande son. Chose qui a souvent tendance à coller l'angoisse à mes proches. Dès que ça commence à sonner hip hop, on me regarde, un peu comme si j'allais claquer au sol. Mais c'est que je l'aime bien, cette nana là. Son côté grosse pute bien souligné, au cas où tu passerais à côté de la subtilité. Mon bon goût me perdra.

Je fous un peu d'ordre dans mes pensées mais je sens que c'est pas gagné d'avance. Une galère de première, surtout quand tu décides de te lancer dans le truc à 1h du mat'. Tellement de choses à gérer, des choses bien foutus sur le côté. Des relances, toujours le même refrain. J'accuse le coup, pas vraiment sereine ni même confiante. J'ai juste des vieilles phrases pourris qui font ping pong dans mon crâne déjà bien abîmé. Moi, tout ce que je veux, c'est une putain d'avance rapide. Tricher avec le temps, et arriver directement à la fin du parcours, en ayant pris soin d'éviter les pièges et autres merdes.

khia . fuck dem fuck niggaz