lolita

"Putain mais c'est hardcore, elle nous lâche Lolita Pille maintenant!"

ET
ALORS?

PS: Un Vincent Gallo s'est caché derrière un nibard. Sauras-tu le retrouver?

Les yeux qui tombent, la nuit à écrire comme une furie pour avoir perdu les bons fichiers. Je boucle le tout tellement rapidement que je regrette grave d'avoir trainer la gueule pendant près de quatre ans (cinq peut-être...putain ça passe trop vite cette connerie). Je suis quand même partie dormir vers 5h du mat' mais j'ai pas pu tenir plus d'une heure alors je me suis levée et j'ai commencé à taper quelques pages du bouquin I'M WITH THE BAND. Un an que j'y avais pas touché et j'avais oublié à quel point ce truc pouvait être drôle. J'aurais franchement adoré avoir une meilleure amie genre Pamela.Une groupie naive et romantique, un peu cul cul sur les bords mais si attachante. On en a plus aujourd'hui, des filles comme ça. J'ai essayé de retrouver cet article que Busty et Despentes avaient écrit justement, sur le phénomène. Je me rappelle après l'avoir lu que j'avais trouvé ça terriblement vrai et bien vu (chose assez rare pour que je le souligne). Je me suis souvenue des après-midis de loose sur le groupie central, à épier les moindres élucubrations de jeunes filles en fleur qui racontent à quel point un tel est triste, ou à quel point un autre a une grosse bite. Ca avait le mérite d'être divertissant, un pur dégueuloir de fantasmes mouillées d'ados déchainées...

J'avais des tonnes de choses à raconter mais tout s'est envolé. Trop claquée pour mettre en marche la cervelle. Plus tard, peut-être...

En attendant, Coconut Records se paye Chloe Sevigny dans leur clip. Jason a la classe.