normal_hq07

Branchée sur le mode petite conne. Deux heures durant lesquelles on laisse filer le temps. Clope & MSN tout doux avec Ann J. alors qu'on devrait fignoler les derniers détails qui tardent. Mais pas la force ce soir, préférant me laisser bercer par de jolies contes de fées sur fond de d'alcool et de guitares. Tellement les choses peuvent paraitre parfaite en ce moment, et aller de soi. Sans se forcer, ça s'aligne dans un décors calme et retenu. Vibrant, j'avance sans peine, comme si ça doit forcément se convrétiser. Sûre de ce qu'on balance, sereine. Un gros sourire sur les lèvres, avec de l'espoir plein la tronche. Des jours meilleurs sur fond de musique 50s. Pas des paroles en l'air. Pas cette fois, pas encore. On s'accroche à ce qui reste, des rêves pointent à nouveau dans l'imagination qui semble avoir retrouvé un semblant de couleur. Même qu'on attend pas la prochaine rechute tant ça peut paraitre loin. S'armer de patience, prête à crever pour ses idéaux d'enfant pourri gâté. Elevée dans la culture pop du mythe de la lost highway. La prendre et rouler jusqu'à en toucher l'horizon, pour de vrai. Y a pas de raison pour que ça t'échappe. Comme une destinée, un truc qu'on doit prendre à bras le corps. le moment fatidique, celui où tout s'envole. Rien que toi et la musique. Tes espoirs qui s'animent à nouveau, quite à prendre le risque d'un champs de bataille. Une éternelle rengaine, un truc auquel t'es habituée depuis que t'es en âge de chialer. Et même si les torgnoles te guettent, attendant le bon moment pour venir t'exploser la gueule, t'as peur de rien.

Ne plus leur donner ce plaisir. Te voir trembler avant te t'écrouler.
T'as assez donné.

the pains of being pure at heart . teenager in love