thumb_020 thumb_021 thumb_022 thumb_023
thumb_024 thumb_025 thumb_026 thumb_027
thumb_029 thumb_039 thumb_040 thumb_041

Quelques mégots écrasés dans le cendrier. La journée s'annonce douce. Je viens de regarder les deux premiers épisodes de Dollhouse (la nouvelle série de Joss Whedon) et ça m'a juste donné envie de ressortir du carton les cassettes videos (oui, j'ai encore des cassettes videos) de Buffy The Vampire Slayer. Parce que même si Eliza Dushku et Amy Acker font partis du cast (genre on change pas une équipe qui gagne), j'ai franchement un peu de mal. On verra la suite. Alors en attendant je crois bien que je vais me contenter d'aller squatter le canapé et me faire une avalanche de mauvais goût (pour le mauvais goût, je parle bien sûr de Buffy, Willow, elle, elle était cool). Et puis j'ai toujours pas regardé True Blood et ça c'est pas bien mais alors pas bien du tout. Genre je sais d'avance que je vais faire une crise à la vue d'Anna Paquin (c'est les yeux. ils sont trop rapprochés, ça me fait flipper) mais nouvelle série d'Alan Ball oblige donc on s'y colle joyeusement et sans broncher.

Léger mal de crâne, on fait avec. Ciel gris, on fait avec aussi. La voix de Katie Sketch qui inonde la pièce. Je tourne sur des sites de fringues et c'est fou comme y a de la masse qui me fait de l'oeil. Genre ça, ça, ça, ça, ça et ça. Mais penser surtout à racheter un béret parce que le mien fait grave la gueule en ce moment. Je sens que mon Polyvore va reprendre bientôt du service tellement je m'emmerde. Dans la rubrique tenues improbables, it's not my problem if they think i'm weird.

[EDIT] J'ai cassé mon talon en ville et ça me gave grave ce genre de trucs. Là, à faire la belle pour mieux se ramasser ensuite. Limite j'ai pas assez de merdes dans la vie, faut que ça en rajoute en me donnant l'air d'une connasse dans la rue. Mais j'ai été putainement digne sur le kilomètre qui me ramenait chez moi, la tête haute et tout le bordel. Avant c'était quelque chose que je savais vraiment pas faire. Mais j'assure dans le pathos et le ridicule en ce moment. Gribouillé sur la tronche, indélibile. D'ailleurs je me demande si je vais pas arrêter par ici tellement ça ressemble à rien. Je sais plus. Mal partout. Physique et moral. Je crois qu'il est temps que je me foute en pause tellement ça va encore vriller dans le mauvais sens. Je savais que c'était trop beau. Ca recommence déjà à s'emballer pour que dalle. J'avais promis d'être sage mais putain, les promesses et moi... Je me demande si ce que je fais rime à quelque chose. Si je me mens pas à moi-même, dans le registre baratin de psy. Je suis sacrément bonnasse à ce jeu là. Un peu de silence et beaucoup de rien. Faut juste se dire que ça pourrait être pire.

the organ . don't be angry