006

IT'S TEN O'CLOCK DO YOU KNOW WHERE YOUR CHILDREN ARE
CAUSE IF YOU DON'T THEY WON'T GET FAR
HE LIKES LITTLE GIRLS HE LIKES LITTLE BOYS
HE GETS HIS JOLLIES BY PLAYING WITH THEIR TOYS
HE LIKES LITTLE GIRLS HE LIKES LITTLE BOYS
HE GETS A HARD ON THAT'S HIS BIGGEST JOY
CHILD MOLESTER'S GONNA GET YOU
IT'S TWELVE O'CLOCK ARE YOUR CHILDREN IN BED
CAUSE IF THEY DON'T THEY'LL SOON BE DEAD

En lisant ça, je me dis que Terry Richardson a vraiment bien fait d'arrêter la musique pour se concentrer uniquement sur la photographie.

Grande période vulgos, à dégueuler sur le beau monde en mode destroy. Pourtant j'ai jamais adhéré à ces grands élans de sex, drugs and rock'n'roll, genre petite pouffiasse qui se la raconte parce qu'elle a baisé des déglingués oh yeah. D'ailleurs, j'en ai toujours rien eu à foutre, des groupies. Y a peut-être eu Pam, mais Pam, c'est le genre de filles que tu tolères uniquement parce que t'aurais voulu être sa BBF à l'époque où Jagger lui avait ouvert sa porte de chambre d'hôtel la bite à l'air. Moi, c'était vraiment différent. J'en avais rien à battre des communions ultra cosmiques en levrette. Quelque part, le fait de pas être belle m'a grandement sauvé, genre fallait que je mise sur autre chose que mon cul pour avoir l'air un minimum intérressante. Je bossais en silence dans ma petite chambre rose PQ, m'usant les doigts au détours de phrases cassées et de musiques improbables. J'étais rien qu'une môme mais déjà, c'était comme si je voulais m'élever au même niveau. Comme un mythe dans le crâne, des promesses à jamais ternies. J'avais cette poupée Kate Moss que ma mère m'avait offert. J'avais envoyé sa tête dans les chiottes. Toute une symbolique. Pourtant j'étais une petite fille sage. Mais le clinquant, j'ai toujours trouvé ça fadasse. Je fuyais le clean, même si je comprenais rarement ce qui se tramait quand j'y regardais de plus près.

Et puis même ça, j'ai fini par le trouver terne et chiant. La blase dans les yeux, même plus explosé. J'écoute par politesse. Dis que c'est bien quand ça mérite un sourire. La ferveur a disparu, laissant place à du vide. On m'a menti. La réalité n'est pas aussi jolie.

whirlwind heat . reagan