011

JULIETTE LEWIS EST COOL.

Et je dis pas ça parce que j'ai retrouvé des photos d'elle où on voit clairement que pour elle, les 90s rimaient avec des dessous de bras poilus.

Je me suis souvenue aussi par la même occasion qu'elle avait longtemps sexé avec Brad Pitt, avant qu'il ne tombe dans le registre gourdasse (Gwyneth Platrow et Jennifer Aniston). Bon d'accord, il s'est vachement rattrapé en s'accouplant avec Angelina Jolie (oui, je prends position, je suis politique comme fille). N'empêche que la môme Lewis, c'est vraiment quelque chose. Alors j'écoute ses disques en boucle quand je passe par quelques uns de ses films, en attendant la prochaine obsession histoire d'éviter de bosser bien comme il faut, même si ça pue les vacances à plein nez depuis hier.

Je me fais même pas chier à tourner en rond. J'ai relu du Nick Kent au moins un million de fois avec toujours autant d'étoiles dans les yeux. Quand je serai grande, je serai Nick Kent ou rien.

Je serai rien. Beacoup plus probant.

Une longue série d'updates en perspective, et pas quelque chose de light.

j. and the licks . american boy