07

A L'INTENTION DES LECTEURS QUI M'ENVOIENT DES MAILS DEBILES VIA MYSPACE ET/OU UBER: 


NON JE NE SUIS PAS FRANCES BEAN COBAIN, LA FILLE DE KURT. ALORS C'EST PAS LA PEINE DE ME PRESENTER VOS CONDOLEANCES EN AJOUTANT A QUEL POINT VOUS ADMIRIEZ MON PERE. MERCI BIEN.


C'est une chance que je sois suffisament tarée pour le prendre bien. Je suis restée aux chiottes pendant qu'il expliquait sa merde aux autres. Qu'elle l'avait foutu dehors pour une histoire de cul. Pas assez bien pour elle le mome, alors elle a préféré changé le modèle standard. Dire que ça m'étonne serait mentir. Je l'ai toujours dit que c'était rien qu'une connasse.

Les copains se sont foutus de sa gueule, en lui demandant où est-ce qu'on pouvait trouver son film porno. Y a pas à dire, y en a qui réussissent. Il est parti en insultant tout le monde. Pour le coup, je me dis qu'il aurait pas du revenir. C'est toujours la meme histoire. Ses déboires qu'il étale alors qu'on sait très bien qu'il est le looser par excellence. Quelque part il a pas tord quand il dit qu'on est pas pire que lui. Mais j'émets une ou deux réserves. C'est vrai quoi, j'ai jamais montré mes nibards à une caméra.

L'occasion de réaliser que j'avais plus rien à foutre d'eux. Un peu les derniers instants que je passais en leur compagnie. J'appartiens plus trop à ce monde là depuis quelques années mais j'ai réalisé que ça ce soir. Je sais pas trop si j'aime la personne que je suis devenue, mais je m'en accomode. Quand il reste plus que ça. Les autres on s'en branle. De ce qu'ils ont pu voir ou entendre. Y a plus que toi face à que dalle. Comme tu l'as toujours revé.

kings of convenience . toxic girl