robinson7_19_11

Ce qui s'est vraiment passé, je m'en rappelle plus. Les souvenirs qui s'évaporent après tous ces litres d'alcool. Pour un oui pour un non. Un dernier verre pour la route et basta. Fly to Vegas, le reve qui s'accroche à ces derniers instants de vie. J'ai soualé mon monde pour de la connerie. T'imagines meme pas, toi, là, gamine devant ton écran. Comme si la merde, ça pouvait exister que dans un bouquin ou dans les yeux d'un artiste à bout de souffle. Comme si ça pouvait pas prendre forme, là, sous tes doigts qui n'y comprennent que dalle. Suffit pas d'etre touché par la grace, ou bouffer du stéréotype à deux balles. Raconter sa vie trop misérable et quoi après? Un peu de baise et de la crache facile sur des gueules démontés. J'ai déjà oublié comment on fait. Je crois surtout qu'on se refait pas. Quand ça craque et qu'il ne reste plus qu'un beau discours pour recoller tout ça. Ces mots qui allègent la conscience pour éviter de se salir les mains un instant. Alors qu'en vérité on souhaiterait tellement plus. Retrouver ses années envolées et tout recommencer. Y laisser quelques erreurs mais corriger quelques trucs qui obsèdent encore. Mais y a jamais de seconde chance qui passe. Les cartes sont grillées avant meme que tu te mettes à jouer. Ouais c'est dégueulasse et va pas penser que t'es sauvée parce que t'as un passé qui en impose. Maintenant, c'est plus que toi dans un face à face qui laisse jamais indemne...

no doubt . bathwater