230215

speak for me

Parfois j'ai la sensation de vivre une vie de songe, une vie bourrée d'illusions. Des erreurs, les unes après les autres, les errances qui n'en finissent plus. Je marche sans avancer, gestures perdues dans le néant de mes certitudes. Je me sens las. Aussi las qu'un con qui vient enfin d'ouvrir les yeux. Je me rends compte que les choses ont bien changé mais je m'y refuse. Allez savoir pourquoi. Je suis ce personnage dans les films, la tige inutile adossée au mur. Etre médiocre oublié au détour d'un plan serré. L'ennui me bouffe mais... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:35 AM - - Permalien [#]

010115

highway don't care

Je pourrais dire tellement de choses sur l’attente. L’attente d’un mieux, l’attente du rêve. Il est en face de moi, un autre aussi, en transit. Pareil que moi, dans l’attente, il me dit : “Je crois que je l’aime parce que je n’ai personne d’autre”. Il est assis, pensif. Il fait tourner sa bière, puis soupire. “C’est drôle, je repensais à ce que tu disais, avec les yeux, le miroir de l’âme. Si on regardait dans mes yeux, je suis certain qu’on y verrait que du noir. Il en faut, du mal en soit pour jouer avec les sentiments de... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 08:28 PM - - Permalien [#]
150814

let the ghosts disappear

Quand je commence à lire Brautigan, il est difficile pour moi de m'arrêter. Pourtant, il n'a jamais fait parti de mon panthéon privé d'auteurs admirés. Mais le personnage, le personnage...Je me rappelle de Christian Bourgois qui avait donné cette interview dans ce vieux Libé, où il nous livrait sa rencontre la plus inattendue, celle avec Brautigan, bien évidemment :  C’est un auteur que j’ai publié avec enthousiasme et dévotion dans les années 70. Chaque nouveau livre était un enchantement. Au bout d’un certain nombre... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:58 PM - - Permalien [#]
120814

don't need to hide

Sa bite qu’il prenait pour un étendard lorsqu’elle se dressait dans le lit avec la vulgarité de ces gens qui croient distingué de mettre leur petit doigt en l’air en saisissant leur tasse de thé quand ils sont en visite chez une fausse duchesse à la peau fanée, flétrie, pourrie comme le parquet de leur boudoir fait de planches de cercueils exhumés après trois siècles de caveau. Je n’éprouve pas de haine envers lui. Je ne le connais pas. Il n’a qu’à s’exiler, mourir, garder la chambre. Il évitera le pire, et je me passe d’avoir à... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 02:58 PM - - Permalien [#]
010814

i was there

J'ai raté ta vie. Je répète cette phrase en ricannant, le nez dans le verre. Il m'écoute sans broncher, un peu las de mes éternels coups fourrés. Je le regarde et je remarque à nouveau cette cicatrice qu'il a au coin de l'oeil. Une bagarre qui avait mal tourné, à l'époque où nous étions encore ces jeunes amoureux un peu cons. Il remue le fond de sa bière pour faire un peu de mousse avant de le finir cul sec. T'as pas raté ma vie, qu'il me répond en reposant son verre. T'as pas non plus raté la tienne. T'es comme un bateau perdu... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:23 AM - - Permalien [#]
250714

one of these mornings

Soleil, fenêtre ouverte sur les fleurs du jardin. Au loin juste le silence. Scarlett chante summertime tandis que je me ressers un thé. Ma mère m'a offert un nouveau jeu de cartes. Il parait que ça me calme, de tirer les cartes. C'est pas que je suis sans cesse furieuse en ce moment, mais presque. Ca coincide avec ma décision d'arrêter d'être triste. Au moins, quand t'es furieuse, tu te sens pas comme une débile de bestiole sur le dos, incapable de se retourner. Furieuse, c'est plus viable qu'en larmes. Après, je pourrais toujours... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:20 AM - - Permalien [#]

220714

too true to be good

OH I NEED YOUR BEDROOM EYES J'ai découvert ce matin que la plateforme 20six avait rendu les armes. Sensation étrange que de voir partir en fumée près d'une centaine de notes que j'avais laissée derrière moi. Beacoup de mauvais comme beaucoup de bon. De jolies souvenirs, de jolies rencontres. Une page qui se tourne un peu malgré soi.  Réveil léger. Un peu gris quand même mais on fera avec aujourd'hui. Dum dum girls dans le jukebox, je danse, égérie 60s. Le thé refroidit tandis que je laisse mes pensées vagabonder.  On va... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 10:08 AM - - Permalien [#]
060714

lovers from the stars

[reddit] Vous savez, je l’ai connu, votre gaillard. Déjà à l’époque, il ne parlait que de vous. Pour moi, c’était qu’une amourette de gosse, un truc pas sérieux. Jusqu’à ce jour où il était chez moi. Je le revois, assis à la table de ma cuisine, comme si c’était hier. Je lui ai dit “Petit, qu’est-ce qui te fait croire que c’est la bonne? T’as encore l’âge que ta mère te brosse les dents”. Et il a posé sa tartine de nutella sur son assiette, calmement, et il m’a regardé droit dans les yeux, puis il m’a répondu: “C’est mon... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 10:26 AM - - Permalien [#]
290111

wild horses

When people say there is too much violence in my books, what they are saying is there is too much reality in life.-JOYCE CAROL OATES-
Posté par rockchix à 01:55 PM - - Permalien [#]
290111

sleazebag

Tout ça. Grâce illusoire. Dégueuler tripes et boyaux en se disant que tout ira mal. S'affranchir dans le vague de ce qui reste et se demander si ça suffira. Coke baby coke pendant qu'il en est encore temps. On sait jamais ce qui pourrait arriver. Dans le doute tu t'écorcherais des promesses que t'as pas su tenir et qui ne cessent de t'égorger. Siffler l'air qui passe et se sentir partir toujours un peu plus. Au final c'est pas ce à quoi tu t'attendais mais c'est la seule chose qu'on a été capable de te donner. Comme ça, sans avoir... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:45 PM - - Permalien [#]