200810

love and beauty

Je dois ressembler à quelque chose comme une arme de destruction massive. Je dis ça, peut-être parce que lorsque je tourne sur moi-même, il n'y a que l'hécatombe qui me saute aux yeux. Pourtant j'essaie de bien faire, mais juste que parfois, les illusions doivent sans doute pas être assez fortes pour supporter tout ce bordel. C'est sans doute la raison pour laquelle dieu ou je sais pas trop comment faut l'appeler a crée les médocs. Pour qu'on laisse couler cinq minutes. Les doutes, les pleurs, la rage contenu. Tout ce qui déchire... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:47 AM - - Permalien [#]

220710

where is my mind ?

Courtney (à Robbie):J’aimerais bien coucher avec toi, mais j’ai un problème avec ton côté pop. Robbie:Moi j’ai un problème avec ton côté moche. « FEEL » BIOGRAPHIE DE ROBBIE WILLIAMS. *** A part ça je regarde Dallas. Quelle classe cette Jenna Wade.
Posté par rockchix à 10:55 PM - - Permalien [#]
020610

ridiculous thoughts

Nan mais sérieux, qu'est-ce que tu veux que je te raconte? Y a bien mes boots de biker qui m'écorchent les pieds mais franchement, on s'en cogne un peu. Je me demande si je vais pas me retaper une année en intérim. Dire non à tout ça, genre enfant pourrie gâtée. Les mois à gratter le taffe comme une chiennasse pour balayer ça d'un revers de main. J'aime tellement mon parcours en dent de scie, quelque part. Arrêter de bosser pour me consacrer à l'écriture. Encore. En me disant cette fois-çi que je ferai ça sérieusement,... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 08:20 PM - - Permalien [#]
090410

you can transmute love, ignore it, muddle it, but you can never pull it out of you.

Nan mais sérieux, j'ai le droit de rire? Parce qu'à part prendre une bière, m'asseoir et regarder, je vois pas trop quoi faire. C'est pas que je suis du genre à me bidonner sur la misère humaine mais bordel, y a juste des moments où ça s'impose à soi, lumière aveuglante, tout le bardas. Alors tu vois, je me suis plantée devant lui, grand silence, et j'ai attendu. Un signe. Une colombe, une pute à trois nibards, n'importe quoi. Au final j'ai écrasé une petite larme et j'ai fermé ma gueule. C'est pas pour aujourd'hui le miracle.... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 08:38 PM - - Permalien [#]
170310

that girl belongs to yesterday

Lu quelque part (je sais plus où) (comment ça tu t'en fous? tant mieux j'avais pas l'intention de rechercher mes sources) que Pete Doherty était à la Fashion Week. J'avais bien entendu des bruits à ce sujet, mais rien de bien concret. Une sorte de colibri desséché en avait parlé à sa copine diamantée jusqu'à dans les trous de nez. Mais moi, j'avais foutu ça sur le compte de la dope qu'elles s'étaient enfilées histoire de faire la nique à la super rage qui a du leur grignoter le bide après avoir réalisé que ouais, malgré les 10000... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:23 PM - - Permalien [#]
020310

LEMONADE NATION

Polnareff à l'autre bout du fil. Je sais pas ce qui pousse B. à toujours garder la musique en mode grosse gueulante quand il m'appelle. Sans doute qu'il sait que ça m'énerve. Parfois, je me demande comment il fait, comment il gère. C'est peut-être ça, son truc. Cette façon qu'il a eu de couper net d'avec l'extérieur. La seule chose qu'il a conservé. Presque vital. Il a jamais pu s'en passer. Genre s'il venait à poser le pied dehors, je suis sûre qu'il partirait en fumée. Je peux pas imaginer ça autrement. Je sais pas, juste très... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:23 AM - - Permalien [#]

130110

the lady vanishes - stay away from broken people

La neige est supportable. Pieds dedans, l'un devant l'autre. P. m'a prêté son i-pod, histoire que je me modernise un peu. Sa musique est à chier mais j'écoute, tranquille. Le portable vibre. Me demande où je suis, ce que je fais. J'envoie balader, phase pudique un peu bizarre. Comme si c'était franchement nécessaire de savoir. Ca me fatigue, je traverse la ville, en silence. Je croise la pute du collège. Celle qui se faisait payer 10 balles pour une pipe dans les chiottes. Elle me toise. Il lui reste plus que ça. Elle a pris 20 kg... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:20 PM - - Permalien [#]
061209

à part ça, rien.

La zone. Update un peu à l'arrache. Le week end un peu partout et nul part, histoire de compenser les innombrables heures que je peux passer à trainer sur le net, poussant le vice jusqu'à picoler cafés et autres saloperies pour tenir bien éveiller. Pas en manquer une, même si en vérité, j'en ai rien à branler. Réalisée que j'ai laissé filer pas mal de trucs genre Pete qui chante l'hymne nazi (franchement, que Sid se balade avec la croix gammée, c'était un sombre crétin, mais toi quand même) ou encore Sonia Rykiel qui dessine des... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 10:36 PM - - Permalien [#]
231109

the trick is to keep breathing

Je n'ai jamais su être mesurée, même pas un peu. Je vais pas dire que je regrette, parce que encore trop tôt pour le balancer comme ça. Une question de choix, qu'on assume ou pas, et qui vous colle au cul pire qu'un ex taulard en rut. Ce soir, j'ai un peu fait du constat de mes deux, pas vraiment grave, mais pas trop légère non plus, et j'ai eu un peu les boules, sans forcément sombrer dans le mélo drame. C'est que j'en ai toujours eu rien à foutre, des honneurs. Déjà toute môme, quand on me foutait là, au milieu de tout ce beau... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:58 AM - - Permalien [#]
181109

grant lee buffalo

Sans chiquer, j’ai jamais eu la tête solidement ancrée. C’est un truc qui a toujours collé l’admiration. Les gens se demandaient vraiment comment je pouvais tenir avec un bataillon de l’armée dans la crâne. Sensation étrange, pas concevable pour un type lambda. Trois quatre jours de gnole, à dégueuler tripes et boyaux. Bouffer le pissenlit par la racine en se gavant de médocs pour faire genre y a pas de souci. Vertiges incessants, nervosité ambiante. Ce bruit, c‘est mes doigts qui tapent en cadence. Le sommeil en berne et... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:23 AM - - Permalien [#]