020514

got the muse in my head she's universal

Je ne sais pas rester calme. Je suis tellement pourrie d'angoisses que même dans le silence le plus complet, j'arrive à me donner mal au crâne. Je dors super mal et j'empile les insomnies comme les paquets de clopes vides. Odeur de tabac froid tout autour de moi, une pile de livres qui trainent et quelques merdes dont je devrais penser à me débarasser. Décor rassurant des vieux jours que j'avais laissé filer. On reprend les vieilles habitudes et les choses se remettent doucement à leur place. Pour le pire comme pour le meilleur, je... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:02 AM - - Permalien [#]

010514

safe and sound

Long time no see...
Posté par rockchix à 08:34 PM - - Permalien [#]
130211

demolition girl

Je n'ai jamais compris mon attirance pour les taudis où vivent des gens cassés. Des sortes de Bukowski, encore plus puants, avec un air de Fante. Une baraque moche et vieille à Venice. Mon petit coin de paradis à Bunker Hill. Le matelas collé sur le sol, les fenêtres déglingués. La gamelle déposée sur un coin de table, bouffée par les vers grouillants sur ce tas de viande décomposé. Mon père n'aimait pas trop ce que j'étais. Une fille, ça se coiffe et ça porte de jolies robes, à ce qui parait. Il me racontait que ça disait bonjour... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:10 PM - - Permalien [#]
290111

no picture please

See what i mean, uh? A propos des gueules délabrées qu'on s'était jurés de plus niquer. Les bouteilles à n'en plus finir et ta bouche qui pue tes soirées baisées. Marcher jusqu'au bar avec de l'assurance au rabais et tes talons cassées. L'air de rien, les yeux gonflés par la frime et le bordel qui te crame. T'es déjà morte et tu te marres. Là, au loin, on te regarde et ça n'hésite pas à refaire le portrait. Quand ça cause dans ton dos et que tu te mets à chialer. Tu t'enfermes dans les chiottes en priant pour que personne vienne... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:58 PM - - Permalien [#]
290111

show me your tits and i'll give you a fag

Dans le fond c'était pas pour rassurer mais t'avais plus que ça. La dégueule des beaux jours qui te cramait la bouche dès que tu crachais pas droit. T'en foutais plein les miches en claquant du talon à chacun de tes pas. Parce que quoi que tu faisais ça m'impressionnait pas. Et ça te bouffait de voir rien qu'une môme t'en ramener plein la tronche pour pas un rond. La tête qui se fracasse en cent sur l'asphalt brûlant et qui te fait crever alors que t'avais rien demandé. C'était crade sous tes doigts de minable à la ramasse et tu le... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:43 PM - - Permalien [#]
290111

stars of cctv

Bordel, si t'avais écouté. Claquer, ça tu sais. Genre ça t'aurait sauvé. Au final, c'est toujours toi contre toi. Mais dans le brouillard, t'as préféré y croire. Un instant que t'as laissé aller, tu sais même plus pourquoi. Chiale connasse, il te reste plus que ça. Dans le doute, au moins, laisse pas ça. Tu t'en cognes de toute cette rage. C'est pas pour rien si ça te vient. Ce vieux truc au creux du bide qui t'arrache les tripes. Ce vieux truc que tu connais par coeur mais qu'a pas décidé de partir. C'est tellement rien mais t'es... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:40 PM - - Permalien [#]

290111

my dreams are made of hollywood freaks

De la came à claquer dans les gueules démontés. De la vie qui se casse et qu'on laisse glisser. Comme si y avait que ça à attendre. Les apparences en vrac qui te foutent sur le carreau. T'as beau dire que t'avais rien demandé, y a du le mochard qui s'est quand même ramené. Le silence en pagaille qu'a fini par ouvrir le clapet. Sans quoi t'aurais continué ta route sans te retourner. Y avait ce truc auquel tu croyais. Ce truc qui brillait si fort stylé or plaqué. Genre c'était rien que pour toi après toutes ses années. Rien que du... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:34 PM - - Permalien [#]
051110

time honoured tradition

Enorme problème de concentration, là. Je sais pas si c'est à cause de la musique qui gueule pour un rien ou si c'est juste mon esprit embrumé qui a décidé de se faire la malle. J'abrège mes souffrances en claquant une cigarette sur le coin des lèvres tandis que je me mets à taper frénétiquement sur le clavier. Ca fait quatre heures que j'écris un peu pour que dalle. Dans le genre des lignes que je ne lirai sans doute jamais. Je suis passablement vidée, peut-être même un peu conne. Genre parole d'alcolo, j'avais juré qu'on m'y... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:01 AM - - Permalien [#]
031110

please could you stay awhile to share my grief ?

Une semaine que je veux chialer. Une semaine que ça reste coincée là, dans la gorge. Je ravale, amertume, et tranquille je sors une cigarette. Un peu absente, je m'allonge par terre et je regarde le plafond. J'écoute un vieux truc inaudible, genre l'enregistrement à l'arrache sur une vieille cassette audio. Je pense aux trucs que je voudrais lui dire mais qui ne viennent pas. Silence pesant, le seul truc que je gère à peu près convenablement. Je fais un rapide tour d'horizon sans vraiment me fixer. A voir ma gueule, on pourrait... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:07 AM - - Permalien [#]
101010

THIS TIME OF NIGHT

Hier aprèm, je monte chez Caro. J'arrive une heure en retard, ma veste sous le bras. Des fenêtres de chez elle on peut voir une jolie cour, celle du voisin, remplie de bric à brac et d'un chien à moitié aveugle qui slalome entre les nains de jardin. Je laisse traîner mon regard sur son étagère. une collection de livres en anglais, j'en connais pas le tiers. Caro, c'est un peu l'expatriée de service, la fille tellement hipster que même le plus hipster des mecs de Greenwich Village, il passe pour un gros connard. Elle ne m'appelle que... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 12:42 PM - - Permalien [#]