100515

smoke, drink, break up

La nature a horreur du vide. Connerie de dicton. Et ben moi, je peux te dire que le vide, je m'y vautre béatement, à la manière d'une connasse qui croit avoir touché du doigt la vierge. Je sais pas trop ce qui me prend en ce moment. Si c'est l'impasse dans laquelle je me suis foutue qui me rend aussi foutrac. Mais je le laisse me chanter ses conneries pendant qu'il prépare à bouffer. Instinct de survie, j'évite toujours de contrarier les gens qui doivent me servir des pâtes, on sait jamais, qu'ils changent d'avis. Je le regarde... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:27 AM - - Permalien [#]

010115

it's nice to have a crush on someone. it feels like you're alive, you know?

J’entends un peu de bruit qui semble venir de la salle de bain. Je suis réveillée mais je garde les yeux fermés, je ne veux pas croiser son regard lorsqu’il partira. Je n’ai jamais aimé ça. Ce regard stupide que les garçons se trimballent dans ces moments là. Comme si on attendait forcément quelque chose de leur part. C’est fou comme parfois ils peuvent se monter la tête, croire à leur propre mirage. Se donner l’importance qu’ils n’ont pas, et qu’ils n’auront jamais. Ils ne sont rien, si ce n’est un coup de rein passé minuit, avec... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 08:17 PM - - Permalien [#]
310714

lost sea

Je n'ai plus devant moi que le néant. Et il faut que je me débrouille avec ça. Plus de destin. Juste un enchaînement de petits faits qui n'ont d'autre sens que celui qu'on veut bien leur donner. Une vie machinale, sans objet. La vie de tout le monde. Raymond CARVER
Posté par rockchix à 11:13 PM - - Permalien [#]
250714

where are you, sister?

Je crois qu'aucune autre écrivaine ne m'a donné autant envie d'écrire que Kathy Acker. Pas seulement pour ses cheveux courts et ses lèvres très rouges. Mais juste pour cette phrase lue alors que je n'étais qu'une adolescente. "I want you to fuck me, i want you to fuck me twice". Ecrire ce genre de choses, en étant une femme avec des lèvres très rouges, on s'en rend pas compte, mais à quinze ans, ça fout une claque. J'ai repensé à ça en voyant le slut shaming qu'une émission télé orchestre avec brio autour d'une petite blonde. Je... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 10:27 AM - - Permalien [#]
210714

here with me

  Il y a des jours comme ça où j'aimerais juste disparaitre de la surface de la terre. Ne plus avoir à subir ni à ressentir quoi que soit. Je crois que je deviens de moins en moins téméraire, allez savoir, avec l'âge, on prend plus facilement conscience des merdes qui sont sur le point de débouler. Mettre en pause, foutre le temps en suspend. Ne plus avoir à parler, ne plus avoir à écouter. Une histoire entre toi et le silence.  Je rêve de fuite. Prendre la tengente à Tijuana. Boire beaucoup d'alcool, puis m'écrouler... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:20 PM - - Permalien [#]
060714

the good, the bad and the queen

Plus je prends de la gueule et plus je me rends compte que j'en ai plus rien à foutre. Je deviens imperméable à la vie, à sa banalité affligeante. J'ai compris ça sur l'escalator de Montparnasse, alors que je rejoignais la ligne 12. Un long corridor chiant, où se succèdent mille et un visages tout aussi pénibles. Je crois que j'ai fini par me laisser bouffer par ma solitude et mon aigreur, aller savoir. De toute façon, ça se voit sur ma tronche. Toute la misère du monde. On me dit, souris, t'es tellement plus jolie. Sauf que ça n'a... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 09:41 AM - - Permalien [#]

010714

am i that girl that you dream of?

Au loin peut-être, revenir sous le feu des projecteurs. Je me ressers un verre, il semblerait que rien n'a changé dans mon paradis perdu. L'alcool a toujours ce même goût de larmes brûlées tandis que l'amertume me consumme. Je tente en vain de me souvenir mais le temps a déjà fait son travail. Je fixe le mur et rien, pas même les jours qui passent. Pourtant, il y a bien longtemps, une âme un peu plus parfaite que les autres me tenait la main, mais que voulez vous, ce sont toujours les meilleurs d'entres nous qui prennent la tengente... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 07:13 PM - - Permalien [#]
020514

got the muse in my head she's universal

Je ne sais pas rester calme. Je suis tellement pourrie d'angoisses que même dans le silence le plus complet, j'arrive à me donner mal au crâne. Je dors super mal et j'empile les insomnies comme les paquets de clopes vides. Odeur de tabac froid tout autour de moi, une pile de livres qui trainent et quelques merdes dont je devrais penser à me débarasser. Décor rassurant des vieux jours que j'avais laissé filer. On reprend les vieilles habitudes et les choses se remettent doucement à leur place. Pour le pire comme pour le meilleur, je... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 01:02 AM - - Permalien [#]
010514

safe and sound

Long time no see...
Posté par rockchix à 08:34 PM - - Permalien [#]
130211

demolition girl

Je n'ai jamais compris mon attirance pour les taudis où vivent des gens cassés. Des sortes de Bukowski, encore plus puants, avec un air de Fante. Une baraque moche et vieille à Venice. Mon petit coin de paradis à Bunker Hill. Le matelas collé sur le sol, les fenêtres déglingués. La gamelle déposée sur un coin de table, bouffée par les vers grouillants sur ce tas de viande décomposé. Mon père n'aimait pas trop ce que j'étais. Une fille, ça se coiffe et ça porte de jolies robes, à ce qui parait. Il me racontait que ça disait bonjour... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 11:10 PM - - Permalien [#]